Halloween à Kangiqsualujjuaq

Le soir d’Halloween, à Kangiqsualujjuaq, je me suis rendue au concours de costumes qui avait lieu au centre communautaire. Ici, c’est une chose sérieuse : il y a 1000$ pour celui qui aura le 1er prix, 800$ pour le suivant, et ainsi de suite jusqu’à 50$, alors ceux qui participent prennent beaucoup de soin à fabriquer leurs costumes. Ceux qui participent au concours se rendent au centre du gymnase et dansent en rond sur des hits, pendant que la foule est assise autour et dans les gradins. Les juges sont au centre du cercle. Tout le monde scrute les costumes effrayants. Et, au milieu des personnages de films d’horreurs, de chasseurs damnés, de créatures de la toundra, et de fantômes et sorcières, trois costumes ont particulièrement attiré mon attention. Le premier, sur son vélo customisé en moto cross, un panneau avec écrit « annoying young biker », qui a beaucoup faire rire les aînés. Le second, était une « party house » (une maison où les jeunes se rendent quand ils sèchent l’école et où ils peuvent trouver alcool et drogues) : le costume était une maison en carton, avec un écriteau « halloweed, weed at night ». Et le troisième était un déguisement de mère alcoolique : un faux bébé dans l’amauti, des cannettes de bière en ceinture et un pack dans les mains, avec une démarche titubante.

Continuer la lecture